Sélectionner une page

journée vie en rose validée21 jours consécutifs. Challenge réussi !!! Enfin presque, il reste encore quelques heures… Mais aussi 1 joker 😉

Je vais savourer et vous ferai un bilan complet sous peu. En attendant, place au bilan du 3ème critère…

Critère n°3 : regarder les événements de la vie comme des cadeaux, sans a priori négatif.

Je pensais que ça serait le critère le plus difficile à suivre. En fait, ça ne l’a pas été. En fait, il y a eu peu d’aléas ou d’imprévu pendant ces 21 jours.

Moins que d’habitude ? Parce que mon regard était différent ? Je ne saurais pas dire…

Quoi qu’il en soit, il y en a eu quand même ! Ouf ! Fallait bien que je puisse tester mon regard en rose 😉

Mes techniques pendant le challenge :

  1. Prendre conscience que l’événement en cours risque de m’énerver, me décevoir ou me rendre triste.
  2. Réflexe : Oups, attention challenge, je n’ai pas envie de repartir à la case départ ! Le fait de changer de perspective – en pensant au challenge au lieu de penser à l’événement – stoppait directement les émotions qui auraient pu s’installer. Excellente technique donc ! A creuser pour trouver un autre changement de perspective après le challenge…
  3. Accepter l’événement. Plus facile une fois les émotions stoppées. Je me dis juste « Ok, il s’est passé ci ou ça et maintenant c’est comme ça. »
  4. Chercher le cadeau, l’ouverture ou opportunité que cet événement m’apporte. Réfléchir jusqu’à trouver au moins un cadeau, même si ce n’est qu’une supposition. D’ailleurs, c’est souvent bien après que l’on peut voir le résultat-cadeau apporté. Mais se poser la question permet à l’esprit de chercher une réponse dans ce sens – au lieu de rester dans la plainte.

Résultat : Ça a fonctionné à chaque fois 🙂

Ce que le challenge m’a apporté :

J’ai l’habitude de rechercher les cadeaux que les événements à priori négatifs m’apportent. Ce n’était donc pas quelque chose de nouveau pour moi. Mais je ne le fais habituellement que pour les événements qui m’affectent beaucoup, sur la durée.

Là, pendant le challenge, je l’ai fait pour toutes les petits choses (je n’en ai pas eu de grosses), pour éviter même un énervement ou une déception passagère. Et j’ai noté à chaque fois un résultat immédiat (ce qui n’est pas – encore – le cas pour les événements qui m’affectent profondément).

A continuer donc ! Il me reste juste à trouver un remplaçant à mon « Oups, attention challenge, je n’ai pas envie de repartir à la case départ ! »…

A continuer parce que c’est bien plus agréable de ne pas s’énerver ou s’impatienter ou être déçu par les petites choses de la vie quotidienne.

A continuer aussi parce que c’est certainement un excellent entraînement pour les événements plus lourds que l’on subit tous à un moment ou un autre.

A bientôt pour un bilan post-challenge 🙂

 

%d blogueurs aiment cette page :